MBA et EMBA, quoi choisir ?

Le MBA, sigle de Master of Business Administration, est un diplôme d’excellence ponctuant une formation de très haut niveau en Management. Le saint graal de l’entreprise et des affaires.

Ayant d’abord vu le jour dans les Business Schools américaines, le MBA s’impose de plus en plus comme une référence dans le domaine de l’entreprise, partout à travers le monde, notamment sous la pression de la mondialisation des carrières.

Le MBA est vite devenu un sésame de la réalisation professionnelle, une clé ouvrant bien des perspectives de réussite.

MBA et EMBA

La différence entre le MBA « classique » et l’Executive MBA est infime. Elle réside principalement dans le profil des apprenants.

Ainsi, là où le MBA ouvre grand ses portes aux jeunes diplômés, voire aux professionnels peu expérimentés, l’EMBA se veut plus sélectif : Expérience professionnelle d’au moins une dizaine d’années, recommandations hiérarchiques, tests et entretien de sélection, sont autant de critères d’admission à cette formation d’excellence réservée aux managers et cadres supérieurs. La moyenne d’expérience professionnelle des participants avoisine d’ailleurs la quinzaine d’année.

Le programme lui-même est à priori le même, mais le profil plus riche en expérience des participants au EMBA rend les activités et les échanges plus productifs et plus profitables. Les cours sont plus axés sur la mise en situation et la pratique, que sur l’explication de notions basiques de gestion, compte tenu de la maîtrise des apprenants.

Enfin, l’Executive MBA jouit d’un emploi du temps parfaitement adapté à celui des professionnels qui y sont inscrits,  toujours en activité pour la plupart. Il est réparti de manière hebdomadaire entre jeudi soir, vendredi et samedi (en Algérie). Celui du MBA n’est pas forcément aussi flexible partout dans le monde. Il est considéré dans de nombreuses écoles d’affaires comme destiné au grand public, et ne propose donc pas toujours d’emploi du temps en alternance. (L’ESAA propose un emploi du temps en alternance également pour le MBA).

Avantages des deux :

Le MBA est avant tout un « Booster » de carrière, tant sur le plan formatif, que sur celui du diplôme.

La formation en soi, même si elle peut s’avérer plus profitable pour certains profils que pour d’autres, reste très fructueuse de manière générale. Un cours type de MBA ne se voulant pas magistral, mais beaucoup plus axé sur l’étude de cas, sur l’échange entre apprenants et le travail d’équipe, il permet surtout de prendre du recul par rapport à son activité professionnelle en se frottant à d’autres situations authentiques, en découvrant d’autres aspects du même secteur d’activité de l’apprenant, ou ceux d’horizons complètement nouveaux. En outre, le MBA forme également sur le plan personnel, au-delà des nombreuses techniques de travail et du savoir-faire professionnel qu’il confère, puis qu’il initie l’apprenant à une attitude managériale et entrepreneurial.

Tout au long de la formation, les apprenants auront également l’occasion de se tisser un réseau professionnel ou d’élargir le leur à travers, entre autres, la collaboration et l’échange avec les différents partenaires. Ainsi que lors du stage ou du voyage d’affaire ponctuant la formation.

Le diplôme, quant à lui, est sans conteste la certification la plus prestigieuse et la mieux reconnue dans le secteur de l’entreprise. Le besoin en formation continue étant grandissant, et de plus en plus souhaité par les employeurs, l’avantage que confère un MBA en tant que propulseur de carrière est aujourd’hui indéniable. Il n’en est pourtant pas pour autant un générateur de miracles instantanés en matière de recrutement ou de promotion. Le MBA reste un atout redoutable bien plus utile sur le long-terme.

Pourquoi un MBA (ou EMBA) ?

La question de la motivation est cruciale. On ne fait pas de MBA pour faire un MBA. On n’en fait pas non plus parce que ça fait classe, ou parce que ça rend bien dans un CV. Afin de tirer profit au maximum du MBA, il faudrait qu’il réponde à des besoins professionnels. Voici de bonnes raisons d’entreprendre un MBA ou un EMBA :

  • Vous souhaitez changer de secteur ou d’activité. Vous avez quelques années d’expérience dans un domaine précis (Pharmacie, ingénierie, architecture, biologie, ou autre) et vous aimeriez réorienter votre carrière vers le secteur de l’entreprise.
  • Vous souhaitez développer votre réseau de contacts professionnels. Le MBA, et l’EMBA encore plus, sont d’excellents moyens de tisser un réseau professionnel, ou d’en élargir un déjà existant. Vous serez amené à collaborer avec les autres participants, et à effectuer un stage (souvent international). Votre réseau professionnel ne s’en portera que mieux.
  • Vous visez une promotion, un poste de haut niveau, un meilleur salaire. Un MBA est la meilleure façon de démontrer à votre hiérarchie que vous détenez le savoir et le savoir-faire managériale nécessaire à l’accès au poste que vous désirez, surtout si le poste en question vous amènera à superviser des opérations internationales, ou de très haut niveau.

MBA ou EMBA ? Comment choisir ?

L’Executive MBA est réservé à des cadres supérieurs et des gestionnaires très expérimentés. Si ce n’est pas votre cas, la question ne se pose même pas, seul le MBA s’offre à vous. Toutefois, si votre parcours professionnel vous ouvre accès aux deux formations, il faudra réfléchir aux questions suivantes avant de décider quel MBA (Classique ou Executive) vous souhaitez entreprendre :

  • L’emploi du temps : Vous sentez-vous capable d’alterner travail et formation ? En sachant que vous allez consacrer vos futurs weekends à cette dernière. C’est en effet le prix à payer pour un EMBA. Si vous vous sentez professionnellement stable et satisfait, et que vous pensez tenir le coup en alternant entre vos activités professionnelles et formatives, alors n’hésitez pas, l’EMBA est le meilleur choix.

Si par contre vous souhaitez marquer une pause dans votre activité professionnelle pour vous consacrer uniquement à la formation et donner un second souffle à votre carrière, ou que vous souhaitez simplement réorienter cette derrière depuis un secteur donné vers le management d’entreprise, le MBA vous conviendra mieux.

  • Les moyens : L’Executive MBA est bien évidemment plus coûteux. Le prix de l’MBA tourne autour des 900 000 Da, là où l’EMBA s’élève à plus de 1 200 000 Da. Si vous êtes plutôt financièrement limité, et que vous souhaitez quand-même entreprendre une telle formation, optez plutôt pour un MBA.

Laissez un commentaire

(+213) 021 21 95 94
Nous contacter
Nos brochures