Coup de projecteur sur l’AUDIT

Vous avez sûrement entendu parler du Master Comptabilité, Contrôle, Audit, le fameux « CCA ». Mais si la Comptabilité ne vous est pas si étrangère, il se peut que vous ne soyez pas aussi familier avec les secrets de l’audit. Qu’en est-il ?

L’AUDIT :

L’audit est une opération de contrôle effectuée par un professionnel, ou un bureau d’expertise habilité et spécialisé dans le domaine du contrôle et de l’audit. Font appel aux services de l’auditeur des entreprises de secteurs très variés, pour des opérations de contrôle, d’investigation, et d’évaluation de la situation et des processus financiers de l’entreprise.

Ainsi, grâce à l’audit, une entreprise peut s’assurer de la conformité et de la légalité de ses documents et de ses procédures financières (transactions, et autres). L’auditeur s’assure donc de la légalité et de la conformité totale de l’entreprise aux normes et réglementations en vigueur.

Aussi, si l’audit est devenu aujourd’hui indispensable pour les grandes boîtes, c’est notamment pour sa faculté méliorative. Un auditeur n’est pas un simple inspecteur de routine, mais un avant tout un conseiller. Il est également là pour détecter toute anomalie ou risque lié à un marché donné. L’auditeur oriente l’entreprise vers la bonne voie grâce à ses connaissances et son expertise.

Le but de l’audit est donc de favoriser le développement de l’entreprise dans le bon sens, en évitant les défaillances et les erreurs, d’une part, et en améliorant les processus quotidiens de l’entreprise selon les conseils d’un expert, d’autre part, tout en restant dans le respect des normes et des lois.

Objectifs de l’Audit :

  • S’assurer de la conformité de l’ensemble des éléments du système de gestion de l’entreprise, aux critères normatifs de qualité, ainsi qu’aux lois en vigueur.
  • Traquer les failles, les erreurs, les défaillances, les dérives et les mauvaises habitudes pouvant entraver le bon fonctionnement et l’évolution de l’entreprise.
  • Bénéficier de l’avis et des conseils d’experts ayant pris connaissance du cas particulier de l’entreprise, afin d’améliorer son système de gestion.
  • Jouir d’une certification de conformité aux normes de qualité, délivrée par une agence agréée.

L’Audit interne :

L’audit interne ou « audit de première partie » est effectué par et pour l’entreprise elle-même, pour diverses raisons possibles (économiques, confidentielles, etc). Il permet d’autodéterminer le bon fonctionnement des opérations managériales et financières de l’entreprise, et son respect des normes qualitatives.

L’audit externe:

Contrairement à l’audit interne qui est effectué par, ou au nom de l’entreprise-même, l’audit externe (également appelé audit de tierce partie) est confié à une agence d’audit autonome. Celui-ci a pour avantage une expertise généralement plus pointue, ainsi qu’un point de vue neutre et objectif sur les opérations et les rapports de l’entreprise auditée, puisque le bureau d’audit est une entité tierce. De plus, un audit réalisé par une agence d’audit agréée résulte en l’attribution d’un certificat de conformité aux lois, et aux normes de qualité.

Marché de l’audit :

Le marche mondial de l’audit est dominé par quatre grands groupes surnommés « Les Fat Four ». Ce sont les quatre plus grandes agences d’audit sur le plan mondial. Voici leur classement par ordre décroissant selon leur chiffre d’affaire annuel :

Deloitte : Leader mondial du secteur de l’audit et du conseil, Deloitte a dépassé aujourd’hui les 35 milliards de dollars de chiffre d’affaire annuel. Ce colosse américain compterait plus de 225 000 collaborateurs de par le monde, et serait implanté dans plus de 150 pays.

PwC : PricewaterhouseCoopers, avec un chiffre d’affaire à quelques dollars près d’égaler celui de Deloitte, est le deuxième géant mondial de l’audit et du conseil. Le second américain, avec un nombre de collaborateurs atteignant les 208 000, est désigné « deuxième employeur le plus attractif au monde pour les jeunes diplômés d’école de commerce. »

EY : 28 milliards US dollars de chiffre d’affaire en 2015. Ernst and Young, c’est 212 000 collaborateurs à travers 151 pays dans le monde. Le britannique du conseil et de l’audit n’est pas troisième mondial pour rien.

KPMG : Enfin, cadet des Fat Four, KPMG avoisinerait un chiffre d’affaire de 25 milliards d’US dollars.

Les Fat Four ont recruté à eux seuls plus de 3500 employés en France durant l’année 2015, dont 2400 jeunes diplômés issus d’écoles de commerce. En Afrique francophone, et en Algérie précisément, les titans de l’audit ne sont pas moins voraces en besoins humains, et les recrutements sont ouverts en permanence. Saisissez votre chance, à vos CV !

2 commentaires

  1. Maria-Reply
    20 novembre 2016 at 23 h 01 min

    J’ai un BTS en comptabilité, je veut vraiment savoir si je peut m’inscrire dans cette école supérieure ? ! ?

  2. LILIA KHATI-Reply
    24 avril 2017 at 9 h 51 min

    bonjour maria il vous faut au moins un bac pour pouvoir y accéder ou une licence

Laissez un commentaire

(+213) 021 21 95 94
Nous contacter
Nos brochures